Melen a une forêt dans sa poche. Melen a aussi des gouges,

et c'est là que cet outil mythique dans sa main

métamorphose le bois en aventure de tendresse.

Melen est dans le vrai de la sculpture.

Dans on travail, rien à déchiffrer, c'est du rêve déployé en courbe,

ouvert dans une densité charnelle sans écorce, nu de pureté.

Il nous donne, rare cadeau dans ce monde d'outrances mécaniques, l'essentiel,

amour, équilibre, beauté des premiers temps.

Emerveillement de la vie qui s'éveille à nos regards.

  

Yann Le Loupp